Le Togo

Plus petit état de l'Afrique occidentale, il recèle de nombreux trésors.

Sa capitale Lomé est située au sud-ouest du Togo et borde les eaux azurées du golfe du Bénin, dans la région Maritime. Lomé mêle tradition et modernité dans un équilibre qui contribue à en faire une ville agréable à vivre.

Monument de l'Independance du Togo à Lomé


Ses paysages vont du littoral bordé de cocotiers qui rappellent le Pacifique Sud, aux montagnes verdoyantes et vallées pittoresques, aux rivières qui ondulent et aux lagunes paisibles, ou aux savanes qui foisonnent d'animaux sauvages

 

Un peu de géographie !


Le Togo présente la forme d'un corridor, situé entre le Bénin (à l'Est) et le Ghana (à l'Ouest), étiré du nord au sud sur environ 700 km. Sa frontière nord borde le Burkina Faso.

Carte des régions Togo

L'Atakora, massif montagneux qui s'étend sur 850 km depuis Accra jusqu'au fleuve Niger, traverse le Togo du sud-ouest au nord-est en culminant à 986 mètres au mont Agou.

- Entre deux rebords plus élevés, l'Atakora enserre une zone de plateaux fertiles et abrités. 

- Au sud-est de l'Atakora se situe la plaine orientale que borde, le long de la mer, le faible relief de la "terre de barre". Elle est séparée de la mer par les lagunes et une étroite bande côtière.

 - Au nord, s'étend la vaste plaine de l'Oti où débute la savane, d'abord relativement boisée, puis herbeuse et sèche en allant vers le nord.
 

Lomé capitale administrative du pays depuis 1897, est aussi la principale ville du pays avec plus d'un millions d'habitants (en intégrant son agglomération).  Le port de Lomé, seul port en eau profonde de la sous-région ouest africaine en fait un noeud d'échange avec l'Europe.

Sokodé, la seconde ville d'importance démographique et économique, est située dans la région Centrale et a plus de 100 000 habitants. C'est un pôle commercial important pour les régions agricoles des environs.

Atakpamé, capitale de la région des Plateaux est la 5ème ville du Togo avec plus de 80 000 habitants.

C'était autrefois un refuge montagneux, la ville étant construite sur une colline qui surplombe la plaine environnante. Ses paysages sont constitués de forêts et de zones de cultures (café, cacao, coton et palmeraie).

Une mosaïque de peuples

Le Togo comprend plus de 40 ethnies :

Les Ewé et les Mina au Sud, les Kotokoli au Centre, les Kabyés et les Mobas au nord constituent les groupes majoritaires.

Mais il faut citer d'autres groupes tels que les Akposso à l'extrême ouest de la Région des Plateaux, les Bassar dans le centre-ouest, les Tchamba et les Konkombas autour de Sokodé,
les Lambas dans la région de Kanté, les Haoussa, les Peuhls et les Mossis tout à fait au nord. Parmi les autres groupes on trouve les Tamberma, les Guins, les Lossos, les Ouatchis et les Gurmas.

Femme dans un village devant une hutte. Image by bruno gandon from Pixabay  

Une réserve de faune et de flore

Le Togo, adhère à la Convention sur la Protection du Patrimoine Mondial, Culturel et naturel de l'Unesco, et dispose des réserves naturelles ou d'aires protégées localisées dans une région précise ou à cheval entre deux régions.

Neuf réserves naturelles sont déclarées prioritaires et trois d'entre elles ont proposées en 2004 pour être inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Parmi ces parcs et réserves naturelles se trouvent :

  •    Le Parc National Fazao-Malfakassa dans la région Centrale
  •    La réserve de faune d'Aledjo dans la région de Kara
  •    La réserve de faune du Sarakawa dans la région de Kara
  •    La réserve de l'Oti & le Parc national de la Kéran dans la région de Kara
  •    La réserve de Mandouri & la fosse de Dung dans la région Savanes


Elephant dans la région Savanes
© Ikpaledou ICE Association. Tous droits réservés.

Free Joomla templates by L.THEME